Fermail, aux

N.m. (XIIe ; de fermer). Vx. ou Archéolo. Agraphe ; fermoir de livre.

 

"Christine de Pizan portait une de ses habituelles tenues de ville, une robe bleue azur cintrée haut sous les seins. Ce qui rehaussait subtilement sa menue poitrine. Elle l'avait ornée par un petit fermail d'or et une coiffe en fine toile de Reims complétait sa tenue."

(Saltarello, Matthieu Dhennin)

Retour à l'accueil