le-Havre-affiche.jpgVoici un film étrange et attachant. J'avais déjà vu un au loin s'en vont les nuages du finlandais Aki Kaurismaki. J'ai retrouvé la patte du réalisateur. L'action se situe au Havre donc. Des immigrés clandestins sont retrouvés dans un conteneur en attente de départ pour l'Angleterre. Un jeune garçon réussi à s'échapper. Marcel Marx, cireur de chaussures, vivant de peu grâce à la solidarité des quelques commerçants de son quartier tente d'aider le garçon. Celui-ci le suit jusque chez lui. Dans le même temps, Arletty, la femme de Marcel est hospitalisée avec peu d'espoir d'être soignée (ce que lui ignore). Pendant qu'Arletty apprend que sa fin est proche, Marcel décide d'aider le garçon à passer en Angleterre. Pour cela, il organise avec le soutien de tous les modestes du quartier un concert de Little Bob dont la recette sera le financement de la traversée.

Le film, complètement irréaliste de l'aveu même de son auteur, est replacé dans un Havre fantasmé et anachronique : les décors semblent le situer dans les années 50, mais des policiers d'aujourd'hui recherchent le jeune garçon. Les dialogues sont étrangement joués (diction et rythme d'antan) et délicieux.

 

Une ambiance générale nous happe d'entrée. On est chez un auteur, pas de doute. Un cinéaste fasciné par la France qui se régale de ses clichés : le bistrot, la baguette de pain. Un rapport à la couleur très particulier. Du cinéma quoi !

 

Film franco-germano-finlandais - 1h33

Réalisateur finlandais : Aki Kaurismaki

Avec : André Wilms (Marcel Marx), Kati Outinen (Arletty Marx), Jean-Pierre Darroussin (le commissaire)...

Sortie nationale : 21 décembre 2011

Retour à l'accueil