grande-odalisque-vives-ruppert-mulot-couv.jpgAlex et Carole sont deux jeunes femmes extrêmement douées dans l'art du vol d'oeuvres d'art dans les musées. De véritables James Bond version féminines, pointues, intelligentes, toujours une longueur d'avance sur ceux qui les traquent. Ce coup-ci, elles doivent voler la Grande Odalisque d'Ingres au Louvre. Entre action et scènes de vie quotidienne, la BD nous happe dès les premières images. Le contraste entre un dessin  que je qualifierait de calme et une histoire trépidante, pleine de dangers donne à cette lecture une atmosphère toute particulière, captivante. Pour faire le casse au Louvre, les deux jeunes cambrioleuses vont en recruter une troisième : Sam, championne de moto. Dès lors le trio va échafauder son plan. De l'humour, trois jeunes femmes belles et pleines de charme, de la violence, des cascades...Tous les ingrédients d'une excellente BD d'action, et ce n'est que le premier tome ! Décidément, comme beaucoup je suis surpris, admiratif des talents de Bastien Vivès.

La grande Odalisque, tome 1, bande dessinée de Bastien Vivès, Florent Ruppert et Jérôme Mulot. Dupuis, coll. Aire Libre, 2012. 122p.

Retour à l'accueil