COUV PRESSE DEMAIN DEMAINVoici un document, une fiction / reportage sur le bidonville de la Folie à Nanterre où s'entasèrent, au pied du vaste chantier de construction du quartier de la Défense, des immigrés Algériens, Marocains et Tunisiens. Le récit suit plus particulièrement une famille, celle de Kader, qui est rejoint par sa femme Soraya et ses deux enfants Ali et Samia. Le livre couvre la période de 1962 à 1966, de l'arrivée de Soraya et des deux petits au départ de toute la famille pour un logement plus décent. La peur des flics, des incendies, de maladies. La boue, les chaussures crotées. la solidarité. Les démarches pour trouver un logement. La manif du 17 octobre 1961 pour l'indépendance de l'Algérie qui se termine par une violence inouïe des forces de l'ordre faisant plusieurs dizaines de morts parmi les manifestants. La rudesse de l'administration française à l'égard de ces imigrés. Voilà ce que l'on lit

La BD en noire et blanc est suivie de "127, rue de la Garenne, raconté par monique Hervo qui milita pour l'indépendance de l'Algérie et fit le choix de s'installer à la "Folie" de 1959 à 1971 (date de destruction du bidonville). Pendant toutes ces années, elle y constitue un ensemble de traces dont sont restitués ici quelques bribes tirées de ses archives. Quelques textes et photgraphies témoignants de cette vie au 127, rue de la Garenne, seule adresse administrative pour l'ensemble du bidonville.

On pense inévitablement à Jeanne de la zone, qui raconte un autre camp de misère aux portes de Paris au début du XXème siècle (écrit par Fédérique Jaquet et dessinée par Étienne Davodeau, aux éditions de l'Atelier)

Cela m'a aussi beaucoup remis en mémoire tout le travail effectué à Saint-Maximin par l'Association Histoires de Vies, Aline Salomon et Roger Wallet pour réaliser le livre sur les carriers : "Georges, le gamin qui rêvait dans les pierres"

Demain, demain, Nanterre, bidonville de la Folie, 1962-1966, écrit et dessiné par Laurent Maffre. Suivi de 127, rue de la Garenne, raconté par Monique Hervo. Actes sud BD, 2012.

Retour à l'accueil